Lecture en plein air

Dans le cadre du Festival national du Livre pour la jeunesse “Partir en livre 2024”, la médiathèque propose une séance de lecture en plein air pour les plus jeunes accompagnés de leurs parents dans le jardin de la crèche “Les Marmottes” d’Auron, le mercredi 19 juin à 10h30. 
 
Pour cet évènement, la médiathèque départementale mettra à disposition du mobilier d’extérieur ; poufs, tapis, parasols etc.  

L'événement est terminé.

Date

mer 19 Juin 2024

Heure

10h30 - 12h00

Lieu

Auron

Date

mer 19 Juin 2024

Heure

10h30 - 12h00

Lieu

Auron
Dans le cadre du Festival national du Livre pour la jeunesse “Partir en livre 2024”, la médiathèque propose une séance de lecture en plein air pour les plus jeunes accompagnés de leurs parents dans le jardin de la crèche “Les Marmottes” d’Auron, le mercredi 19 juin à 10h30. 
 
Pour cet évènement, la médiathèque départementale mettra à disposition du mobilier d’extérieur ; poufs, tapis, parasols etc.  

CARTE CIMES DU MERCANTOUR

Cet hiver, le forfait, c'est dans la poche! Carte Cimes du Mercantour : la meilleure façon d'entrer en piste !

La Carte Cimes du Mercantour est un support rigide, de type carte de crédit, dotée d'une puce électronique qui vous permet de charger le forfait désiré. Automatiquement détectée par une borne placée au départ des remontées, elle déclenche l'ouverture du portillon et vous permet d'accéder au sommet vite fait bien fait, sans manipulation inutile, ni risque de perte ou détérioration de votre forfait.

 Proposée au prix de 1,50 € pour une carte journée ou séjour et de 5 € pour une carte saison, elle est rechargeable à volonté au fil de vos envies et de vos sorties en montagne.

 ATTENTION: les gratuités, les forfaits spéciaux (débutants, snowpark) et forfaits à réductions particulières (étudiants, familles nombreuses, CE, ...) nécessitent la présentation de justificatifs en caisse des remontées mécaniques. Ces forfaits ne peuvent donc pas être rechargés sur internet. Elle est réutilisable d'une année sur l'autre à Auron et Isola 2000.

Language »