Église Notre Dame des Grâces

Église Notre Dame des Grâces, hameau du Bourguet, 1891

L’église se trouve aujourd’hui au centre d’un hameau d’une douzaine de maisons. Son histoire commence sous le Second Empire. En 1864, le gouvernement impérial autorisa Scipion Ferreri, natif du lieu et vicaire d’Aiglun, à construire une église en remplacement d’une chapelle trop petite pour abriter les 200 âmes du hameau. Ferreri quitta Aiglun pour se faire nommer au Bourguet et entreprit la construction d’un nouveau lieu de culte. Une loterie lui permit de réunir 10 000 francs pour commencer les travaux et réaliser la structure du bâtiment mais en 1869, lourdement endetté, il se tourna vers l’État pour obtenir les 6 000 francs nécessaires à son achèvement. En 1891, l’édifice était enfin terminé et il fut béni en 1894. Un clocher lui fut ajouté entre 1924 et 1926, surélevé ensuite en 1934 pour permettre de mieux entendre les cloches.

Découvrez également

Statue Victor de Cessole

Statue Victor de Cessole

Statue inaugurée en 2019 et réalisée par l'artiste-peintre niçois, d'origine moldave, Viktor KIRITSA. Victor de Cessole 1859-1941 Issu d’une vieille...

Église paroissiale

Église paroissiale

L’église Saint-Étienne, est une église catholique française, située dans le département des Alpes-Maritimes, sur la commune de...

Chapelle du couvent des Trinitaires

Chapelle du couvent des Trinitaires

Chapelle du couvent des Trinitaires, Sainte-Trinité et Notre-Dame-du-Bon-Remède, 1677 Saint-Étienne possédait un important couvent trinitaire au...

CARTE CIMES DU MERCANTOUR

Cet hiver, le forfait, c'est dans la poche! Carte Cimes du Mercantour : la meilleure façon d'entrer en piste !

La Carte Cimes du Mercantour est un support rigide, de type carte de crédit, dotée d'une puce électronique qui vous permet de charger le forfait désiré. Automatiquement détectée par une borne placée au départ des remontées, elle déclenche l'ouverture du portillon et vous permet d'accéder au sommet vite fait bien fait, sans manipulation inutile, ni risque de perte ou détérioration de votre forfait.

 Proposée au prix de 1,50 € pour une carte journée ou séjour et de 5 € pour une carte saison, elle est rechargeable à volonté au fil de vos envies et de vos sorties en montagne.

 ATTENTION: les gratuités, les forfaits spéciaux (débutants, snowpark) et forfaits à réductions particulières (étudiants, familles nombreuses, CE, ...) nécessitent la présentation de justificatifs en caisse des remontées mécaniques. Ces forfaits ne peuvent donc pas être rechargés sur internet. Elle est réutilisable d'une année sur l'autre à Auron et Isola 2000.

Language »